Piece pour voix, hautbois et tricot

Ce spectacle a fait partie d’une représentation promenade intitulée Pinning Butterflies réesultant d’une collaboration entre le Royal Albert Hall, Central Saint Martins et un groupe communautaire d’un quartier du nord de Londres. Il est inspiré de l’opera Madame Butterfly.

Cette mise en scène s’intéresse à la représentation de l’amour pour l’autre (un conjoint, une mère, des chats…) par l’intermédiaire d’objets et de gestes de tous les jours; par exemple, porter le collier d’un défunt n’a rien d’anodin. C’est également l’ébauche d’une representation théâtrale à part entière dans laquelle le tricot sera utiliser en tant que qu’instrument social et musical.

 

Avec les voix de Pat Philips, Barbara Warner, Linda Rice and Joyce Dodd

Laurence Dollander - hautbois

Laurence Dollander - Conception et mise en scène